BIO_PAT

Passionné par la guitare dès son plus jeune âge, PAT expérimente les styles musicaux (Rock’n’roll, Soul, Blues) et tout particulièrement la musique des Rolling Stones.

Sa jeunesse londonienne est marquée par des rencontres artistiques importantes, Chrissie Hynde (The Pretenders), Mick Jones (Clash), Rat Scabies (Damned), Mike Spenser (The Cannibals), Tony Oliver (The Inmates). Puis Eric Levi (Era, Les Visiteurs) et Fabienne Shine lui proposent de remplacer Louis Bertignac au sein du groupe Shakin Street. Une tournée européenne en découlera.

Plus tard, parallèlement à des enregistrements studio (avec Manu Katché, Guy Delacroix, Joe Hammer, etc…) et des concerts qu’il donne avec différentes formations, il compose, interprète, réalise et produit en compagnie de Guy et Franck Ballier une série de 15 albums pour des enseignes telles que « Nature et Découvertes, Éditions Nathan, Éditions Fuzeau etc..»

En  2000, avec Hervé Raynal, Franck Ballier et Fred Guillemet il fonde le groupe « Satisfaction » qui rend hommage aux Rolling Stones  (2 albums et plus de 250 concerts à ce jour ).

De 2006 à 2010 reformation du groupe Bijou (svp) avec Philippe Dauga. S’en suivent 3 tournées françaises, 2 albums studio « Redescends sur terre,  Autopsy » et l’album« Live au Zénith de Caen ».

Fin 2010, Norbert Krief (Trust, Johnny Hallyday) invite Pat à le rejoindre à la guitare et au chant pour son premier album solo « Nono », suivie d’une tournée hexagonale.

Dans le même temps Pat LLaberia enregistre un nouvel opus dédié aux Rolling Stones. Les tubes des Pierres Qui Roulent y sont revisités à sa manière. C’est l’album “Sympathy for the Rolling Stones” du groupe Satisfaction sorti en 2013.

Pat Llaberia part à l’assaut de l’année 2015 avec le premier album qu’il réalise sous son nom, enregistré avec maestria et entouré de grands musiciens.

Dès la première écoute, viennent à l’esprit les mots de Léo Ferré. ” T’es rock, Coco ! “.

Les chansons sont percutantes. Des textes originaux, exprimés dans la langue de Molière, qui sentent le vécu. D’excellentes mélodies et de belles parties de guitares avec un éventail de riffs qui rappellent que l’homme aime le blues, la soul, le rock mais aussi les sons d’aujourd’hui !!!!

Ça sent la scène, les lampes de l’ampli rougissent de plaisir, caressées par une guitare Gretsch généreuse. On est face à un rocker, un vrai, fort de sa trentaine d’années debout sur les planches, qui défend ses chansons avec panache.

Pat LLaberia est prêt à défendre ses chansons sur scène soit en version « duo acoustique », soit en « version électrique » avec son groupe au grand complet.